Comprendre l’étiquette Flamme Verte

Bref historique

En 2010, les adhérents du label ont décidé d’apposer sur leurs équipements une étiquette énergétique qui précise la classe de performance environnementale.

 

Lire aussi : Flamme Verte - Pourquoi un label de qualité ?

 

À l’origine, cette étiquette classait les équipements en trois catégories, à la manière des étoiles pour les hôtels. Plus la performance globale de l’équipement est élevée, plus l’étiquette comporte d’étoiles. Leur nombre est établi sur la base de trois critères :

  • Le rendement énergétique

  • Les émissions de monoxyde de carbone (CO) émis dans l’atmosphère

  • Les émissions de particules fines

À noter qu’un critère supplémentaire sur les composés organiques volatiles (COV) est intégré pour l’obtention des étoiles pour les chaudières domestiques.

Depuis le 1er janvier 2012, seuls les appareils indépendants et chaudières domestiques qui justifiaient d’un niveau de performance atteignant le niveau 4 ou 5 étoiles pouvaient se prémunir d’être placés sous l’égide du label Flamme Verte.

Aujourd'hui

Les appareils aux performances « 4 étoiles » ne font plus partie des appareils labellisés Flamme Verte depuis le 1er janvier 2015, et les appareils de niveau « 5 étoiles » ne sont également plus labélisés depuis le 1er janvier 2018. Aujourd'hui seuls les appareils de classes, 6 et 7 étoiles, sont estimés comme étant les plus performants au sein du marché français de chauffage au bois domestique. 

 

Le Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) est disponible pour la totalité des produits labellisés.

En savoir plus sur le Crédit d'impôt à 30%

Lire aussi : Les aides financières

 

La suppression des classes « 4 et 5 étoiles » et l’ajout de nouvelles classes répondent à une logique d’amélioration continue des performances énergétiques et environnementales.

6 6            7. 7.  

Appareils indépendants

 

Classe énergétique

Rendement énergétique

(en %)

Emissions de monoxyde de carbone (en %)*

Emissions de particules fines (en mg/Nm3)*

BOIS BÛCHE

6 ******

≥ 75

≤ 0,15

≤ 50

7 *******

≤ 0,12

≤ 40

GRANULES

6 ******

≥ 86

≤ 0,03

≤ 40

7 *******

≥ 87

≤ 0,02

≤ 30

*Valeurs exprimées à 13 % d’O2 selon le projet de norme prEN 16510

 

Chaudières domestiques

 

Classe énergétique

Rendement énergétique*

Emissions de monoxyde de carbone (en mg/Nm3)**

Emissions de particules fines (en mg/Nm3)**

Emissions de composés organiques volatils (en mg/Nm3)**

CHARGEMENT MANUEL

6 ******

> 87

≤ 600

≤ 40

≤ 30

7 *******

≤ 500

≤ 30

CHARGEMENT AUTOMATIQUE

6 ******

> 87

≤ 450

≤ 30

≤ 20

7 *******

≤ 300

≤ 20

* A titre indicatif car le seuil est dépendant de la puissance nominale. Les formules de calculs sont accessibles sur la charte de qualité Flamme Verte téléchargeable sur le lien http://www.flammeverte.org/fichs/13277.pdf

** Valeurs exprimées à 10 % d’O2 à 1013 Mbar selon la norme NF EN 303.5

Demain

À partir de 2019, de nouveaux critères d’éligibilités sur les Composés Organiques Volatils (COV) pour les appareils indépendants et les oxydes d’azote (NOx) viendront compléter les performances mesurées par le label Flamme Verte.

Année

Application

1er janvier 2018

Produits éligibles : 6 et 7 étoiles

Suppression de la classe 5 étoiles

1er janvier 2020

Produits éligibles : 7 étoiles

Suppression de la classe 6 étoiles

 

Quel est le lien avec l'étiquette énergétique européenne ?51369363

Depuis le 1er janvier 2018, les appareils de chauffage au bois doivent comporter une étiquette énergétique définie dans le réglement européen sur l'étiquetage énergétique. Il s'agit d'une étiquette de type A, B, C, etc... comme celle que l'on retrouve sur les produits électroménagers.

Cette étiquette permet au fabricant de déclarer la performance énergétique de ces équipements, elle mesure donc essentiellement le rendement de l'appareil. En revanche contrairement au label Flamme Verte l'étiquette énergétique ne tient pas compte des diverses émissions des appareils tels que le monoxyde de carbone et les particules fines.

 

Enfin à ce jour il n'est pas prévu de contrôle des performances déclarées par l'étiquette énergétique. Au contraire, le label Flamme Verte contrôle par un organisme tiers indépendant l'ensemble des performances des produits soumis à la labélisation.

 

Pour trouver un appareil labélisé Flamme Verte, il suffit de consulter le catalogue en ligne.